Diversité ethnique

By: Chelle Koster Walton

ADD TO FAVORITES
Diversité ethnique

Nous sommes bien plus qu'un creuset. Les cultures ne se fondent pas l'une dans l'autre ici en Floride. Elles conservent leur intégrité, en créant un collage ethnique qui représente la communauté mondiale, avec un accent spécial pour les latitudes tropicales et l'héritage de la mer. C'est donc devenu une terre d'aliments épicés, de musique grésillante, de tempéraments pittoresques, d'accents multicolores, d'architecture étonnante et d'arts passionnés. Vous éprouverez cette diversité et ces influences dans presque toutes les villes et villages de l'État, mais dans certains endroits d'autres cultures ont laissé leur marque, persistant à préserver un mode de vie provenant de lieux distants et exotiques. Voici comment éprouver notre genre de chaleur internationale.


LA FLORIDE DU NORD


St. Augustine

La tradition floridienne d'accueillir les visiteurs venus de loin a commencé ici et dans la ville historique de Pensacola, qui sont les plus anciennes villes de la Floride. Mais en vérité, nos tribus amérindiennes ne souhaitèrent pas exactement la bienvenue aux Conquistadors espagnols des temps anciens, qui constituèrent le premier influx d'héritage européen, mais l'influence espagnole a tout de même persisté. L'Espagne a dominé cette région encore plus longtemps que les États-Unis. Les Espagnols s'éloignèrent pendant 20 ans au moment de la domination anglaise, fuyant à Cuba mais revenant avec une injection de fougue latine. Mélangés à l'architecture et au tempérament espagnols se retrouvent d'autres accents qui font de St. Augustine une couverture à multiples carreaux. Les Grecs, les Minorquais et les Africains ont aussi épicé le creuset. Près de là, à Fort Moses, colonisé par des esclaves fugitifs de Géorgie et des Carolines, s'est fondée la première colonie noire d'Amérique. Plus tard, les Américains noirs construisirent un quartier victorien ravissant appelé Lincolnville, toujours vibrant et facilement accessible à partir du district historique du centre-ville. Contact: Bureau des visiteurs et des congrès de St. Augustine, Ponte Vedra & les Plages, 904 829-1711, 1 800 653-2489, floridashistoriccoast.com.


CENTRE DE LA FLORIDE


Orlando/Eatonville
Eatonville, première communauté dominée par les Américains noirs, a aussi été le lieu de domicile de l'auteure et folkloriste réputée du Harlem noir Zora Neale Hurston. Aujourd'hui, la ville jadis voisine d'Orlando enveloppe la communauté et ses sites historiques. À l'époque, les parents de Zora et d'autres adultes se rendaient à Parramore, communauté ségréguée d'Orlando, où vivaient et se divertissaient les membres noirs des professions. Le South Street Casino a accueilli Count Basie, Duke Ellington et d'autres artistes fameux, qui ont séjourné à côté au Wells’ Built Hotel. L'hôtel contient aujourd'hui un musée qui raconte cet âge d'or et, dans la communauté environnante, des festivals, des restaurants et des boutiques d'artisanat célèbrent l'esprit des Noirs des États-Unis. Contact: Bureau des congrès et des visiteurs d'Orlando/Comté d'Orange, 1 800 972-3304, 407 363-5872, visitorlando.com.

Tarpon Springs
Des plongeurs grecs vinrent ici pour ramasser les éponges il y a 100 ans. L'industrie des éponges continue à attirer des marins basanés et leur famille, en faisant du quartier autour des quais d'éponges un musée vivant. Le Dodecanese Boulevard excite les sens avec l'arôme des pâtisseries grecques fraîches, le bavardage dans la langue d'origine, les activités affairées de la place du marché et l'odeur salée du traitement des éponges. Les marchés d'éponges et les restaurants grecs offrent un accès facile aux visiteurs, qui peuvent aussi éprouver un sentiment plus profond de cette culture aux services religieux de la cathédrale orthodoxe grecque de St. Nicholas, site des festivités annuelles de l'épiphanie en janvier. Contact: Bureau des congrès et des visiteurs de la zone de St. Petersburg/Clearwater, 727 464-7200, 1 877 352-3224, visitstpeteclearwater.com.


SUD DE LA FLORIDE 


Delray Beach
Faites le tour de la Boucle culturelle de 2 km de la ville pour des échantillons des cultures afro-américaine, japonaise, haïtienne et bahamienne qui ont formé la ville. Des sculptures de rue le long de la Promenade des arts (Pineapple Grove) de la Boucle célèbrent la diversité des cultures de Delray Beach, alors que les sites historiques racontent la ségrégation raciale et les mouvements des droits civils. Contact: Bureau des congrès et des visiteurs du comté de Palm Beach, 1 800 554-7256, thepalmbeaches.com.

Key West
Les Cubains immigrèrent les premiers vers cette île facilement accessible, située seulement à 150 km de la Havane, pour échapper au début de l'oppression et à la révolution et pour transplanter leurs usines de cigares. Leur influence survit dans l'architecture, les arts et la cuisine, présentés à l'Institut San Carlos. Contact: Conseil du développement touristique des Keys de Floride et de Key West, 1 800 352-5397, fla-keys.com.

Miami
Miami, autre musée vivant de la culture, a accueilli les gens de nombreuses nationalités dans son havre sûr et sa terre d'opportunités, en particulier des réfugiés cubains. Leur influence est à l'échelle de la ville, et se mélange à d'autres cultures latines et antillaises pour créer une composition artistique épicée. Le long de la Calle Ocho, ou 8e rue, avenue principale de Little Havana, la musique salsa, le bruit des dominos et le café con leche fort transportent les visiteurs dans un monde différent, une époque différente. Contact: Bureau des congrès et des visiteurs de l'agglomération de Miami, 1 800 933-8448, www.miamiandbeaches.com.

Communautés des Séminoles et des Miccosukee
Les premiers Américains ont depuis longtemps disparu de la Floride, mais de nouvelles cultures amérindiennes sont arrivées plus tard et, menacées par la déportation et par la guerre, elles ont établi des communautés dans tout le Sud de la Floride. Beaucoup de membres des tribus des Séminoles et des Miccosukee ont été forcés à habiter dans la région sauvage difficile des Everglades, où ils accueillent aujourd'hui les visiteurs souhaitant connaître leur mode de vie axé sur la nature.

Ybor City
Ce quartier de Tampa, autre colonie cubaine pendant l'âge d'or de la manufacture des cigares, évoque ses origines avec ses restaurants latins, son architecture historique, ses festivals de rue animés et ses industries traditionnelles de torréfaction et de fabrication des cigares à la main. Contact: Bureau des congrès et des visiteurs de Tampa Bay, 813 223-1111, 1 800 44-TAMPA, visittampabay.com.


Sponsored listings by VISIT FLORIDA Partners

More By Chelle Koster Walton

Comments

Vous tes connect en tant que :null
1 commentaire
i like so much florida who whant heldp me to acced on this contry of USA